<< Les yeux crient ce que les lèvres craignent de dire >

Qui suis-je ?

Mon histoire personnelle m’a permis très tôt de comprendre mais surtout de sentir tout ce qui se joue sans mots et l' importance du lien. Tout ce que j’utilise maintenant avec priorité dans ma pratique.
 

Depuis toute petite j’ai toujours été sensibilisée par ce que vivaient les gens autour de moi. Ils m’intéressaient.
A l’école primaire je me souviens avoir été choquée de voir mon instituteur attacher un de mes camarades récalcitrant au porte-manteau. L’enfant se débattait comme un fou, enragé et humilié de cette situation.

J’avais 6 ans (première primaire ) et je me souviens avoir eu de la compassion pour ce camarade (même si à l’époque je n’avais pas conscience que ce que je ressentais s’appelait compassion).
 

Mon choix de faire la psycho remonte à bien longtemps et s’est confirmé à l’adolescence. Mais la vie en a décidé autrement, je suis devenue maman de 4 enfants et là aussi j’ai souvent été interpellée et sensibilisée par ce que pouvaient vivre et me partager certaines familles, certains enfants, parents et adolescents autour de moi.

J’ai donc décidé de reprendre mon idée de devenir psychothérapeute.

J’ai suivi de nombreuses formations et suis enfin devenue psychothérapeute.

Chaque année j’ajoute des ateliers de perfectionnement à ma formation .

Je suis supervisée dans chaque domaine et suis toujours en thérapie personnelle car je pars du
principe qu’il n’est pas possible de soutenir et aider les personnes en besoin si notre propre
histoire n’a pas été réglée avant .

<< Les yeux crient ce que les lèvres craignent de dire >